News

Les Créations 2014 : Duos improbables et artistes suisses

16.04.2014

Les Créations 2014 : Duos improbables et artistes suisses

La Montreux Jazz Artists Foundation, réservoir d’expérimentations musicales, jette des ponts entre les musiques en proposant des projets de création dans des lieux somptueux du patrimoine montreusien. Cette année les duos sont de mise et les jeunes prodiges du jazz suisse en sont !


Paires originales


« Les créations de la MJAF sont guidées cette année par le souhait de favoriser les duos ». Stephanie Aloysia-Moretti, directrice artistique de la Montreux Jazz Artists Foundation voit double et tire juste: c’est pour mieux stimuler le dialogue entre les musiques ! Qu’ils soient familiaux, instrumentaux, ferroviaires ou littéraires, ces mariages inédits régissent un objectif central du Festival : les croisements musicaux. Moins visibles, disséminées dans des lieux qui les subliment, les créations attirent pourtant chaque année un public curieux d’autres résonances.


Ainsi, le projet Flora au Petit Palais le 6 juillet extrait la mélodie à partir d’une composition rassemblant deux familles de sonorités rythmiques : 3 percussions vs. 3 batteries. Le 5 Juillet,  train et jazz ne feront qu’un : l’ascension du Blonay-Chamby Jazz Train rendra hommage à ce moyen de transport synonyme d’aventure, historiquement célébré par nombre de standards du jazz. Attention : surprise à chaque halte… 


Au Château de Chillon, le romantisme absolu couple les Fleurs du Mal Baudelaire et la Rose des Vents de Deblüe au sein du projet Ivresses : ici, Jérôme Berney lie la musique écrite par les mots et celle improvisée du jazz. Et comme chaque année, Jazz Meets Classic : le pianiste jazz Yaron Herman baladera sa virtuosité de Mozart à Ellington, accompagné de David Greilsammer et la Geneva Camerata à l’Eglise Sainte-Claire.


Florilège de musiciens suisses talentueux


Quelques sommets musicaux culminent juste à côté de chez nous. Le festival a toujours prêté une attention particulière aux battements de son vivier artistique local, en miroir de la richesse du patrimoine naturel et architectural de la région.  Dans ces hauts lieux, du Petit Théâtre au Château de Chillon, les artistes suisses sont à l’honneur cette année et s’inspirent de leurs actualités pour livrer de nouvelles propositions pendant le festival. La batterie du natif de Thoune Julian Sartorius accompagnera d’abord le pianiste Benoît Delbecq le 8 juillet puis s’émancipera en solo le 11 juillet. Ce solo rythmique sera suivi d’un solo piano de Marc Perrenoud, lequel affirmait récemment vouloir revenir vers un travail plus introspectif : « Etre seul, et sur mes terres…». 


Enfin Léo Tardin, gagnant du tout premier concours de piano de Montreux en 1999 vient de sortir son album solo Dawnscape. Le pianiste genevois de Grand Pianoramax jouera en grande partie les morceaux de paysages intérieurs issus de cette escapade en solo, accompagné du percussionniste turco-suisse Burhan Öçal le 13 juillet au Château de Chillon.



Programme complet des Montreux Jazz Creations

 

You might also like

All the news